Laissant des traces dans la Comptabilité Publique en Colombie depuis 50 ans

Le président de l’Université, Juan Carlos Henao, a invité énergiquement les experts comptables actuels et les futurs, à s’engager sans restriction dans la lutte contre la corruption, qui est l’un des principaux fléaux du pays.

La Faculté de Comptabilité Publique de l’Externado a fêté le 21 septembre cinq décennies de participation au développement du pays, à travers son travail fondamental. Le programme a été créé en février 1967 et, au début, intégrait celui de la Faculté des Sciences Economiques.

Le doyen de la Faculté, Juan Manuel Guerrero, a raconté qu’en 1971 l’ICFES, selon l’accord 047 du 13 juillet, a octroyé le permis à la Faculté de Comptabilité Publique pour continuer ses fonctions académiques, de manière indépendante. A plusieurs moments de son histoire, le programme a été proposé dans les horaires de nuit.

C’est ainsi que commence cette unité académique qui fête, en 2017, son 50 anniversaire de parcours, en formant des étudiants qui sont aujourd’hui des professionnels qui réussissent dans le pays et à l’étranger.

Pour cette raison, des centaines de diplômés ; des fonctionnaires administratifs ; des étudiants actuels ; le président de l’Externado, Juan Carlos Henao ; la secrétaire générale, Marta Hinestrosa ; et le doyen, Juan Manuel Guerrero, se sont réunis pour commémorer cette importante date.

L’événement a commencé à 10h, avec l’intervention du président de l’Université, Juan Carlos Henao, qui a félicité la Faculté pour son 50ème anniversaire, et a parlé de son caractère, de certains événements importants dans son histoire et du rôle de l’expert-comptable dans la société actuelle.

« Le rôle de l’expert-comptable est fondamental. Il signe des attestations officielles publiques et c’est une fonction presque notariale ; lors qu’un expert-comptable signe un document, il fait un travail de la fonction publique. Cette fonction est essentielle », a signalé le président de l’Externado.

Pendant son intervention, M. Henao a invité énergiquement les étudiants à participer activement à la lutte que le pays mène actuellement contre la corruption, son plus grand fléau.

Il a aussi invité les étudiants actuels et les diplômés, à faire des recherches approfondies et de manière permanente, pour élargir la capacité de la Comptabilité en termes sociaux et de civisme.

D’autre part, Juan Manuel Guerrero, doyen de la Faculté de Comptabilité, a souligné les buts atteints pendant ces 50 ans et a rappelé l’histoire vécue qui nous a permis d’en arriver là.

En 2003, la Faculté a obtenu l’Accréditation pour son programme académique, avec la résolution 0694 du 7 avril 2003, pendant une période de 3 ans. Deux ans plus tard, l’Université Externado a obtenu l’Accréditation Institutionnelle, avec la résolution 04515 du 2 décembre 2004, pendant une période de 7 ans.

Depuis 2014, la Faculté de Comptabilité Publique de l’Externado offre cinq programmes de spécialisation à Bogota et dans d’autres villes du pays, telles que Tunja, Cartagena, Barranquilla et Bucaramanga.

De même, elle a un Centre de Développement Entrepreneurial et de Formation Continue qui offre des informations dans différents domaines de la discipline comptable.

Pendant l’acte de commémoration, on a aussi présenté une vidéo de plusieurs diplômés résidants à l’étranger, qui ont eu un parcours important grâce à la formation reçue à l’Externado. Egalement, des diplômes ont été remis à ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats pendant ces 50 ans, aux diplômés remarquables et aux fonctionnaires administratifs qui travaillent pour le bon fonctionnement de la Faculté de Comptabilité.

Le diplômé et enseignant, Jose Ubaldo Diaz ; et l’étudiante de prégrade, Maria Paula Rodriguez, ont participé à cette célébration avec des discours émouvants sur le programme académique et les enseignants et ont invité les personnes présentes à avancer et à participer au développement du pays.

La Faculté de Comptabilité Publique, pendant ces 50 ans d’histoire, a été dirigée par quatre doyens, les experts comptables Francisco Nicholls Garcia, Blass Guifunni Cabra, Hernando Perez Duran et Juan Manuel Guerrero Jimenez.