Chercheuse de l’Externado participe à séminaire international au Mexique

Pendant son intervention, la directrice du Centre de recherche en Politique criminelle, Marcela Gutierrez Quevedo, a abordé des sujets tels que le mensonge du pluralisme juridique en Colombie et la juridiction indigène, entre autres.

L’Université autonome de Guerrero, l’Université autonome de Mexico et le Réseau latino-américain d’études sous-nationales, ont organisé le séminaire international « Démocraties sous-nationales latino-américaines par rapport au défi des violences », les 14 et 15 novembre 2019 à l’Université autonome de Guerrero, campus Acapulco.

La directrice du Centre de recherche en Politique criminelle, Marcela Gutierrez, a inauguré l’événement avec la conférence « Justices originaires en clé restauratrice » et a abordé des sujets tels que le mensonge du pluralisme juridique en Colombie, la juridiction indigène, la prison pour les indigènes, les rhétoriques sur l’analyse différentielle et les justices originaires, notamment sur le cas du peuple Wayuu.

Pendant cette rencontre, d’autres conférences ont eu lieu telles que : « Stratégies d’intervention territoriale pour améliorer la qualité de vie et freiner le dommage environnemental », donnée par l’enseignant-chercheur de l’UNAM, Sergio Zermeño ; ainsi qu’une discussion sur les pratiques de la justice originaire.