Cycle de séminaires : Leçons de la pandémie de la covid-19 au-delà du virus : obligations de l’État en matière d’alimentation saine

Le Département de Droit constitutionnel et l’O'Neill Institute for National and Global Health Law de l'Université de Georgetown, vous invitent au cycle de séminaires : « Leçons de la pandémie de la covid-19 au-delà du virus : obligations de l'État en matière d'alimentation saine ».

Ces séminaires se dérouleront les 16 juin et 7 juillet, entre 15h00 et 17h00, à travers la plateforme Zoom et le Facebook Live du Département.

Le premier événement de ce cycle, qui a eu lieu le 25 mai 2021 et a abordé les « Leçons de la pandémie dans le rôle des États face aux maladies non transmissibles », ont participé Oscar Cabrera (directeur du Global Center for Legal Innovation on Food Environments de l’Institut O’Neill) et John Marulanda Restrepo (médecin expert en santé publique).

La conversation s’est déroulée sur les leçons tirées de la pandémie de la COVID-19 en ce qui concerne les maladies chroniques non transmissibles (par exemple, le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires), et sur la manière dont l’épidémie de ces maladies – qui existait déjà avant la pandémie de la COVID-19 – doit être traitée de toute urgence par les États, non seulement par l’accès aux services de santé et à des informations de qualité, mais aussi par l’adoption de mesures visant à prévenir l’émergence de ces maladies.

Consultez le premier séminaire ici

Étant donné qu’une mauvaise alimentation est l’un des facteurs associés à l’apparition de maladies chroniques non transmissibles, le deuxième événement du cycle de séminaires abordera les obligations de l’État dérivées du devoir de protection des droits de l’homme, en relation avec l’activité des entreprises, ainsi que le rôle de celles-ci par rapport aux initiatives de protection des droits de l’homme.

Séminaire II : Le rôle réglementaire de l’Etat dans l’industrie des boissons sucrées et ultra-transformées

Date

16 juin

Horaire

15h00 – 17h00

Conférenciers

1. Cadre juridique des entreprises et des droits de l’homme. La diligence raisonnable des entreprises et la diligence raisonnable des États. Humberto Cantú

2. Implications du principe de diligence raisonnable dans la réglementation de l’industrie des boissons sucrées et des produits ultra-transformés. Silvia Serrano

3. Obligations de l’État face à l’ingérence de l’industrie dans les réglementations et les politiques en matière d’alimentation saine. Isabel Barbosa

Modérateur

Jorge Roa Roa

Lien Zoom

Inscriptions ici

 

Pendant le troisième et dernier événement on abordera les différentes initiatives réglementaires qui visent à promouvoir des environnements alimentaires sains, comme, par exemple, l’étiquetage d’avertissement sur les produits ultra-transformés, l’imposition de taxes saines et la réglementation de la vente et de la publicité des produits ultra-transformés dans les environnements scolaires ; toutes ces initiatives ont une grande importance en Colombie, où les initiatives à cet égard sont discutées. Également, le rôle du droit et de l’État face à ces initiatives y sera traité.

Séminaire III : Interventions minimales et efficaces de l’État pour promouvoir des environnements alimentaires sains

Date

7 juillet

Horaire

15h00 – 17h00

Conférenciers

1.     L’urgence de réglementer la manière d’agir de l’industrie des boissons et de l’alimentation en milieu scolaire. Jesús Medina

2.     L’imposition de taxes sur les boissons sucrées comme mesure optimale pour contribuer à la modification des environnements obésogènes. Simon Barquera

3.     L’étiquetage frontal d’avertissement sur les produits malsains : efficacité à partir de preuves et compatibilité avec le cadre international des droits de l’homme.  Ariadna Tovar Ramirez

 

Modérateur

Isabel Barbosa

Lien Zoom

Inscriptions ici

Un certificat sera remis aux participants. Inscription préalable.