La connectivité comme levier transversal de développement à Bogota

Date : Du 21 au 23 de april de 2021

Heure : 9:00 am - 11:00 am

Lieu : Plateforme Zoom

Dans le cadre des commémorations du 135ème anniversaire de la fondation de l'Université Externado de Colombie et du 25ème anniversaire du Département de Droit des télécommunications, une série d'événements académiques sera organisée pour que les autorités du secteur présentent leurs projets et leurs agendas à la communauté.

L’objectif est de contribuer à l’amélioration des processus du pays afin d’être plus compétitif, avec des règles claires pour tous les citoyens et agents participants, et avec des mécanismes qui renforcent la confiance.

Sachant que l’un des principaux sujets abordés par le Conseil de Bogota sera l’analyse du Plan d’aménagement du territoire (POT) présenté par la mairie de Bogota, des espaces de discussion et d’analyse des éléments qui doivent être pris en compte pour sa construction y seront proposés.

La connectivité est configurée comme un élément nécessaire et structurel pour l’accomplissement des projets à intégrer dans le POT. Un an après la déclaration de l’urgence économique, sociale et écologique et des mesures d’isolement, il est devenu évident qu’il existe des problèmes majeurs découlant de l’absence ou de la déficience de connectivité dans la capitale, qui provoquent des inégalités et une augmentation de la brèche numérique.

Il est devenu évident qu’il y a trois secteurs en particulier qui exigent un haut niveau de connectivité, puisqu’ils permettent l’exercice de divers droits, comme le droit à la santé, de soumettre des demandes à l’administration et d’avoir une relation harmonieuse avec celle-ci et le droit à l’éducation ; par conséquent, les secteurs de l’éducation, de la santé et du gouvernement numérique, devront être analysés de manière spécifique face au nouveau plan, sans oublier les stratégies pour réduire la brèche numérique.

Pour ces raisons, les 21, 22 et 23 avril, une série de discussions sera organisée pour analyser les aspects à prendre en compte pour assurer la connectivité dans ces trois secteurs.

A cet événement participeront des experts en la matière, dont les réflexions serviront de base à la construction d’un POT qui répondra aux besoins de la ville en fonction des transformations requises dans un environnement numérique.

PReMiere journée, 21 DE ABRIL. Axe EDUCAtion

L’objectif de ce panel est d’examiner la relation entre la connectivité et l’éducation à Bogota et son intégration en tant qu’axe stratégique face au Plan d’aménagement du territoire 2020-2024, à partir du fait que la nouvelle réalité a créé le besoin de migrer d’un environnement présentiel et de se concentrer sur les infrastructures physiques pour garantir le droit à l’éducation, à un environnement virtuel où la connectivité et l’appropriation des technologies par les étudiants deviennent le levier essentiel pour garantir l’accès à l’éducation.

deuxieme journee, 22 avril. axE SAnte

L’objectif de cette table ronde est d’examiner la relation entre la connectivité et la santé à Bogota et son intégration en tant qu’axe stratégique face au Plan d’aménagement du territoire 2020-2024, à partir de l’impact que la pandémie a eu sur le système de santé, où le besoin d’informations rapides pour la prise de décision a été mis en évidence, par rapport aux mesures prises pour contenir les effets de la crise en termes de population, de traitement et de prise en charge du personnel sanitaire.

Pour résoudre ces problèmes, la connectivité devient un facteur déterminant, ce qui exige la modernisation des réseaux existants et la construction de nouveaux réseaux, qui peuvent être touchés par les obstacles causés par le déploiement des infrastructures.

Troisieme journee, 23 DE ABRIL. axE GOuvernement numerique

L’objectif de cette table ronde est d’examiner la relation entre la connectivité et le gouvernement numérique à Bogota et son intégration en tant qu’axe stratégique face au Plan d’aménagement du territoire 2020-2024. On considère qu’une conception adéquate de la ville doit être basée sur la participation de tous les agents à la prise de décision et sur la valeur que les données ouvertes peuvent avoir en tant qu’élément fondamental pour le développement de solutions pour la ville et les territoires intelligents par le secteur privé ; l’amélioration constante de celles-ci et de leur disponibilité est par conséquent nécessaire.