Gestion des risques et planification des interventions d’urgence

Consciente de sa responsabilité dans la gestion des risques face à différents types d’urgences provoqués par des événements et des catastrophes de nature diverse et, afin de respecter les dispositions légales prévues dans le pays et dans la ville pour ce genre de cas, l’Université Externado de Colombie a mis en place un programme de gestion des risques et de planification des interventions d’urgence.

L’Unité chargée de la Sécurité et de la Santé au Travail, qui assure cette mission, est attachée au Département des Ressources Humaines. Elle travaille fondamentalement sur la base d’un ensemble de normes légales, créées par l’Etat colombien, que tous les habitants et les institutions publiques et privées doivent respecter de manière individuelle.

Ces dispositions sont comprises principalement dans la Résolution 1016 de 1989 ; la Loi 1523 de 2012 « A travers laquelle on adopte la politique nationale de gestion des risques et des catastrophes et on établit le Système National de Gestion des Risques et des Catastrophes, ainsi que d’autres dispositions » ; et dans le Décret 1072 de 2015 « A travers lequel on crée le Décret Unique Réglementaire du Secteur du Travail » chapitre 6, article 2.2.4.6.25.

Au niveau du district, l’institution qui dirige la gestion des interventions d’urgence est IDIGER (Institut Districal de Gestion des Risques et du Changement Climatique), avec d’autres organismes tels que le Corps des Pompiers, le Secrétariat de la Santé, les mairies et des entreprises des services publics, entre autres.

Planification des interventions d’urgence

Le plan des interventions d’urgence de l’Externado a été créé par un comité, prenant en compte les caractéristiques et les besoins de l’institution. Tous les groupes qui intègrent l’Université -les étudiants, les professeurs, les directeurs, les fonctionnaires et le personnel administratif- connaissent leur rôle dans le Plan d’urgence.

Dans le Plan d’urgence de l’Externado les procédures opératives normalisées ont été définies, c’est-à-dire, des protocoles d’action au moment d’une urgence, qui déterminent les mécanismes pour prendre des décisions selon le type d’événement.

Dans cette structure, la participation du groupe élite -intégré par 83 brigadiers- est très importante. Ils ont été formés pour gérer ces situations et agir en premier face à une urgence ou à un événement à risque pour la communauté de l’Externado. Les brigades d’urgence sont composées par des membres du personnel administratif, des professeurs du Service de la Vie Etudiante, des fonctionnaires des Services de Soutien et des employés outsourcing.