Une diplômée de l’Externado à la Mairie de Bogota

Claudia Lopez, première femme élue à la Mairie de Bogota, avec un record de voix, connue pour son indépendance et son caractère inébranlable, a obtenu son diplôme professionnel en Finances et Relations Internationales en 1996 à l’Externado.

Très tôt, elle a fait preuve de son courage. En tant qu’étudiante universitaire, pendant la plus difficile période des narcoterroristes, elle a fait partie du Mouvement La Septima Papeleta, qui a eu une grande influence sur la convocation de l’Assemblée Constituante, grâce à laquelle la Constitution de 1991 a vu le jour. Elle y était, au premier rang, parmi le groupe d’étudiants qui portait une pancarte avec la phrase « Nous pouvons encore sauver la Colombie », devenue la devise du mouvement. « [Cela] a été mon premier travail pour la démocratie colombienne », a signalé la nouvelle maire.

Une étudiante universitaire contestataire et engagée avec le développement de sa jeune faculté.

Après avoir obtenu son diplôme, elle a donné des cours en « Planification pour le développement » du programme de Gouvernement et relations internationales, entre 2005 et 2006.

Claudia Lopez a une vaste expérience dans l’administration publique, la politique et l’académie.

Elle a intégré l’équipe du District capital en Action communale et a travaillé pour Enrique Peñalosa, son ancien professeur à l’Externado, en tant que chercheuse sur les principaux sujets de Bogota, pendant son administration précédente. Elle a travaillé à la Contraloria distrital, a été maire de la commune de Santa Fe et a participé à la campagne présidentielle de Peñalosa. Également, elle a été sénatrice de l’Alianza Verde de 2012 à 2015.

Sa recherche, un travail qu’elle a partagé avec des collègues telles que Juanita Leon Valencia et qui a conclu avec la « carte de la parapolitique en Colombie », a eu un grand impact sur la politique nationale. Elle a même été menacée et victime de diverses attaques, mais n’a jamais reculé.

La lutte contre la corruption a été un autre de ses tourments, elle a même dirigé la Consultation anticorruption, votée par plus de onze millions de colombiens. Elle a été candidate à la vice-présidence de la république du candidat présidentiel Sergio Fajardo, et ont été battus par l’administration actuelle.

Claudia Lopez Hernandez est diplômée de diverses universités nord-américaines de renommée : master en Administration publique et politique urbaine de l’Université de Columbia, N.Y. et doctorat en Science politique de l’Université de Northwestern, programmes où elle a été boursière.