Le CIPE a organisé le colloque Discours de développement vert

Invité par le Centre de Recherches et Projets Spéciaux – CIPE, le professeur Ringo Ossewarde, de l’Université de Twente (Pays-Bas), a expliqué pourquoi le discours de « développement vert » s’adapte aux tendances populistes et anti Union Européenne, dans un processus où des concepts tels que la « durabilité » sont idéalisés.

Au colloque ont participé également des professeurs et des chercheurs de la Faculté des Finances, du Gouvernement et des Relations Internationales et du Stockholm Reserch Institute, qui ont exposé divers avis sur la transformation des discours de développement vert en Europe.

La discussion académique s’est déroulée dans le cadre des processus de coopération académique menés par l’Externado avec l’Université de Twente (Pays-Bas), et a compris des interventions de divers experts tels que : M. Ossewarde ; le chercheur associé au Centre de Recherches et Projets Spéciaux – CIPE ; le directeur de programme de la Fondation Ford pour la Région Andine, Ana Carolina Gonzalez ; et Claudia Strambo, chercheur au Stockholm Research Institute.

Ossewarde a analysé comment le discours de « développement vert » répond aux tendances populistes et post-vérité anti Union Européenne, prenant en compte divers éléments tels que le « mythe » de l’énergie durable. Il a expliqué comment certains termes ont été réfutés et même idéalisés ; c’est le cas du mot « durabilité ». Également, il a exposé comment le populisme environnemental est devenu un outil hégémonique, à travers lequel on peut mettre tout le monde d’accord dans une période de populisme anti Union Européenne.

Par rapport au cas colombien, Mme Strambo a analysé les narratives locales par rapport au développement et à l’exploitation minière en Colombie et a signalé que malgré son rôle important dans l’agenda environnemental international, la Colombie, représentée par ses médias, par ceux qui sont chargés de la prise de décisions, par les entreprises et les « policy-makers », se maintient dans la narrative de l’exploitation minière comme la meilleure – et dans certains cas comme la seule- alternative de développement économique pour le pays et notamment dans certains départements.

Il faut souligner que le CIPE organise ce type de conférences et colloques afin de promouvoir le débat et le partage de savoir. Aux événements organisés par le CIPE peuvent participer tous les membres de la communauté de l’Externado -étudiants et enseignants des formations prégrade et postgrade ; les diplômés et les chercheurs- et prochainement sera présenté le programme de l’activité « Débats de conjoncture et séminaires de recherche », qui aura lieu pendant le deuxième semestre 2018.