Discussion «Utilisation de la force dans la crise vénézuélienne. Préoccupations et risques»

Date : 26 de march

Heure : 8:00 am - 12:00 pm

Lieu : AUH -201

Face à la crise politique et humanitaire qui traverse le Venezuela, on a constaté l’utilisation éventuelle de la force dans le pays voisin, de la part des agents externes.

Cependant, pendant la XIème réunion du Groupe Lima, qui s’est tenue à Bogota en février dernier, on a déclaré que cette alternative n’est pas une option et on a signalé que « la transition vers la démocratie doit être dirigée directement par les vénézuéliens, de manière pacifique, et dans le cadre de la Constitution et du Droit international, soutenue au niveau politique et diplomatique, sans l’utilisation de la force ».

Pendant cette discussion, on analysera certains des plus importants aspects d’une possible intervention militaire, du point de vue du Droit international, interaméricain et constitutionnel.

On y abordera aussi la situation des migrants et les aspects politiques, économiques et sociaux qui ont provoqué la crise au Venezuela.

Finalement, on traitera les effets géopolitiques d’une éventuelle action militaire compte tenu la richesse énergétique de ce pays, ainsi que les répercussions et les risques de l’utilisation de la force par la Colombie.

A cet événement participera l’ambassadeur du Venezuela en Colombie, Humberto Calderon Berti, désigné par le président par intérim Juan Guaidó.