Le livre « El amparo estructural de los derechos » écrit par le professeur Andres Mauricio Gutierrez a été présenté.

Le livre, publié par le Centre d’études politiques et constitutionnelles d’Espagne, est le résultat de la thèse doctorale faite par Andres Mauricio Gutierrez à l’Université Autonome de Madrid.

La recherche a obtenu la mention summa cum laude et le Prix Nicolas Perez Serrano à la meilleure thèse doctorale en Droit constitutionnel en Espagne.

A cet événement, présidée par le président de notre Université, Juan Carlos Henao, ont participé   Humberto Antonio Sierra Porto, ancien président de la Cour Constitutionnelle et juge de la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme ; Oscar Dario Amaya Navas, magistrat de la Chambre de Consultation et du Service Civil du Conseil d’État ; et Adriana Zapata, doyenne de la Faculté de Droit.

« Nous sommes très fiers ; le professeur Andres Gutierrez est digne d’admiration et un excellent exemple pour les jeunes de cette Université et du pays en général » a affirmé Juan Carlos Henao.

D’autre part, l’ancien président de la Cour Constitutionnelle, Humberto Sierra, a évoqué les qualités académiques et intellectuelles du professeur Andres Gutierrez.

« Andres montre et démontre très clairement, avec des arguments divers, que l’efficacité des sentences structurelles est très limitée et qu’elles ont des effets seulement de manière isolée », a-t-il signalé.

L’auteur a remercié l’Université de lui avoir permis de faire sa recherche et surtout de lui avoir transmis les fondements essentiels pour pouvoir obtenir cette réussite.

« Je profite de cette occasion importante pour remercier tous ceux qui ont contribué à cette réussite. Une institution comme l’Université Externado qui est mon foyer, qui m’a tout donné, et c’est le moment de donner en retour. Je remercie également Fernando Hinestrosa et Juan Carlos Henao, qui ont été à mes côtés pendant tout mon parcours académique », a souligné l’enseignant.