Commémoration : première année de la disparition de Carlos Restrepo Piedrahita et 25ème anniversaire de l’Institut d’Études Constitutionnelles

« M. Restrepo Piedrahita est une institution, qui se caractérisait par son comportement irréprochable au niveau public et privé, son élégance, son indépendance, son honnêteté intellectuelle, sa morale académique, sa loyauté à toute épreuve. Un exemple pour nous tous, une fierté, une motivation, un défi ».

C’est ainsi que l’ancien président, Fernando Hinestrosa, a décrit l’un des plus remarquables professeurs de l’Université, un éminent auteur de traités et chercheur dans le domaine du Droit Constitutionnel et de l’histoire constitutionnelle colombienne.

En 1962, M. Restrepo a créé le Département de Droit Public de l’Externado ; et en 1963, à l’occasion du centenaire de la Constitution de 1863, il a publié un fac-similée de la Constitution et les Actes de la Convention de Rionegro. Après cela, il a fait un travail archéologique pour trouver les textes originaux des Constitutions de la Première République libérale (Constitutions Fédérales et Provinciales) ce qui s’est ensuite traduit en la publication de cinq volumes sur ces constitutions.

Son travail en matière de recherche et sa production bibliographique sont vastes : « Las facultades extraordinarias » ; « 25 años de evolución político – constitucional » ; « Tres ideas constitucionales » ; « Imagen del presidencialismo latinoamericano » ; « El síndrome del presidencialismo en Colombia » ; « Aspectos del control constitucional en Colombia » ; « Esquicio para una perspectiva del Congreso en Colombia » ; la préface de la nouvelle édition des Constitutions de Pombo y Guerra ; « El Congreso constituyente de Villa del Rosario de Cúcuta » ; « Las primeras constituciones de Colombia y Venezuela » ; « Las Constituciones Políticas Nacionales de Colombia » et, « Documentos para la historia constitucional colombiana » en six volumes, entre autres.

En 1993, M. Restrepo a offert à l’Externado de Colombie sa bibliothèque personnelle spécialisée de plus de 18.000 volumes, ainsi que plus de mille disques, des fichiers bibliographiques, des objets et des œuvres d’art.

La première année de la disparition de M. Restrepo coïncide avec la célébration du 25ème anniversaire de l’inauguration de l’Institut d’Études Constitutionnelles qui, après avoir été créé par le Conseil d’Administration en 1990, a ouvert ses portes le 4 mai 1993 portant le nom de Carlos Restrepo Piedrahita, pour rendre hommage et remercier le constitutionnaliste, l’enseignant et le chercheur.

Les enseignants et les chercheurs y ont trouvé un lieu extrêmement favorable au développement de leurs activités d’enseignement et de recherche, c’est une bibliothèque spécialisée et unique dans le pays. Les étudiants de doctorat et post-doctorat, colombiens et étrangers, y ont trouvé du soutien fondamental pour faire leurs travaux.

Le 17 mai, la communauté de l’Externado commémorera le premier anniversaire de la disparition du maître Carlos Restrepo Piedrahita.

Également, et à l’occasion de ces deux anniversaires, le Département de Droit Constitutionnel et la Bibliothèque organisent toute une série d’événements qui se dérouleront le prochain semestre : l’exposition « Momentos Constitucionales de Colombia », Première partie XIXème siècle ; l’organisation du Club de Lecture « Constitucionalízate con la lectura » ; l’édition du 100ème numéro commémoratif de la série « Temas de Derecho Público » en hommage à M. Restrepo, à l’Institut et à la même série ; ainsi que la XIXème édition des Journées de Droit Constitutionnel : « ¿El Estado constitucional en jaque? ».