facebook twitter linkedin google-plus

Le poète espagnol Javier Gallego a parlé de journalisme et de poésie à l’Externado

Cet événement a été un espace pour le dialogue entre le poète et les participants, des étudiants de la Faculté de Communication dans la plupart, qui ont profité pour poser des questions sur les médias à l’invité espagnol.

Le Département Culturel et la Bibliothèque de l’Université Externado de Colombie ont participé à la 26ème édition du Festival International de Poésie de Bogota, avec une conférence donnée par le poète espagnol Javier Gallego, qui a parlé de différents sujets aux enseignants, aux étudiants et aux passionnés de poésie présents.

Il a évoqué son parcours journalistique dans diverses chaînes radio et a expliqué que les circonstances politiques de son pays il y a plusieurs années l’ont conduit à entreprendre des projets indépendants avec le soutien financier des auditeurs, et maintenant dans les médias numériques, où ses émissions sont présentées.

Également, il a parlé de la dévaluation de cette profession en 2008, époque où il y a eu une forte crise économique en Espagne, ce qui a fait augmenter de manière exponentielle le taux de chômage.

Finalement, le poète a profité pour présenter son livre « El grito en el cielo », qui comprend plusieurs de ses poèmes sur des sujets du quotidien, politiques, romantiques et érotiques, lus par cette voix extraordinaire qui transporte les spectateurs dans les espaces décrits.

« Il faut essayer de réfléchir différemment et la poésie fait cela : essayer de synthétiser la réalité, la voir d’une autre manière, raconter tout ce que nous voyons au quotidien d’une manière originale ; et je pense que le journaliste doit faire de même : ne pas tomber dans les clichés, ni dans ce qui est évident, analyser tout d’une manière approfondie. Il faut faire attention aux petits détails pour traiter les grands aspects », a souligné le poète.