Avec de la poésie pour les enfants, on fête le 15ème anniversaire de la Collection « Un libro por centavos »

Le recueil de poèmes « Poesia colombiana para niños » est illustré avec des dessins faits par des enfants âgés de 5 à 16 ans, de diverses institutions éducatives des hameaux de El Caguan (Caqueta).

La 150ème publication intitulée « Poesía colombiana para niños » rend hommage à la famille, axe de la société et « offre une vue panoramique, engagée au niveau littéraire, car écrire pour les enfants c’est l’un des plus exigeants travaux littéraires, qui demande aussi une grande responsabilité », signale le poète John Fitzgerald Torres, chargé de préparer et de choisir les textes de cette anthologie.

La collection « Un libro por centavos », initiative du Département Culturel de l’Université Externado de Colombie, publie la semaine prochaine sa 150ème édition et fête son 15ème anniversaire (2003-2018) de publications mensuelles, gratuites et ininterrompues, avec un tirage de 10.000 exemplaires par titre.

« Après 15 ans de publications, cette collection est devenue une référence incontournable pour les studieux de ce genre, car il s’agit d’un projet différent des collections classiques. Elle est intégratrice et provençale. Elle n’est pas élitiste, ni machiste ; peut être consultée dans les bibliothèques de diverses universités, municipalités et régions éloignées du pays. Elle est lue dans les prisons, les hôpitaux, les écoles des hameaux et dans les zones de réincorporation des anciens combattants des FARC. Elle fait partie des catalogues des bibliothèques des universités de Stanford, Harvard, Yale et du Congrès des États-Unis, mais elle est surtout accessible à des milliers d’étudiants et de personnes de tous les âges, dans les villes et les régions rurales du pays », explique avec fierté le doyen culturel, fondateur et directeur de la Collection, Miguel Mendez Camacho.

Le recueil de poèmes rend hommage à la famille, axe de notre société. Et pour fêter cet événement, plusieurs activités culturelles sont organisées à l’Université Externado de Colombie et à la Bibliothèque du quartier Egipto.

Le 23 octobre, dans les installations de la Bibliothèque de l’Université, en présence du président de l’Externado, Juan Carlos Henao ; de plusieurs poètes publiés dans la Collection ; des personnalités du milieu culturel ; ainsi que des enseignants, des étudiants et du personnel administratif de l’Externado, on présentera la nouvelle édition de la collection et on inaugurera l’exposition intitulée « Un libro por centavos”: “Poesía: Espejo del tiempo », qui sera ouverte au public jusqu’au mois de février de l’année 2019.

Le jour-même, dans l’après-midi, le poète John Fitzgerald Torres, dirigera un atelier de création poétique pour les enfants de la Bibliothèque du quartier Egipto et un exemplaire de la publication sera offert à tous les participants.

Le samedi 27 octobre, de 8h30 à 13h00, l’Université accompagnera plus de 300 élèves des institutions éducatives du quartier Egipto, dans le cadre de la fête des enfants, offrira des exemplaires de cette publication et organisera un atelier de devinettes à partir de la lecture de poèmes.

Grâce à ces activités d’inclusion et de travail avec ces communautés, notre Université essaye de former de manière intégrale les étudiants, en leur offrant l’opportunité d’être en contact avec ces personnes et de faire partie du développement de ces quartiers.

Depuis 2003, l’Université Externado de Colombie publie tous les mois, de manière ininterrompue, un volume de la Collection, qui recueille les plus importants textes des poètes colombiens, latino-américains et étrangers, dans le but de promouvoir la lecture et l’amour par la poésie. La Collection, qui atteint sa 150ème édition, comprend 104 anthologies de poètes colombiens et 46 de poètes étrangers.

« La qualité des contenus, les sélections bien choisies et le travail impeccable en matière d’édition de Un libro por centavos, sont des aspects liés aux efforts faits par notre doyen culturel, Miguel Mendez Camacho, grand poète et intellectuel (…) Il est doublement méritant car il promeut la culture et entretien un dialogue vigoureux et profond entre les lecteurs et la poésie et entre notre Université et un grand nombre des plus importants poètes colombiens et étrangers, qui pendant plus de 15 ans ont visité nos salles de cours pour présenter leurs ouvrages ou partager leurs pensées, visions du monde et œuvres », souligne le président de l’institution, Juan Carlos Henao.