Existe-t-il des mécanismes de protection contre le délit économique en Colombie ?

On répondra à cette question pendant le cours de « Criminologie économique », organisé par la Faculté de Comptabilité Publique et le Centre de formation en ligne de l’Externado, pour sensibiliser les participants par rapport à divers cas de corruption et de fraude au niveau mondial.

Les personnes intéressées en la matière auront accès gratuit et sans prérequis a ce Massive Online Open Course (MOOC), disponible à partir du 4 février sur la plateforme en ligne MiriadaX et dont les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 16 février.

Les participants découvriront des outils essentiels de détection des crimes économiques et financiers dans divers secteurs. Ce sujet devient un nouveau domaine d’étude et de formation qui intéresse les professionnels en sciences comptables et économiques.

Aborder ce sujet exige des paramètres d’étude pour comprendre les fondements de cette problématique et les conséquences qu’il peut y avoir sur la gestion organisationnelle. On propose quatre modules académiques : concepts essentiels et contexte actuel des délits économiques ; prévention des délits économiques ; enquête des délits économiques et procès. A la préparation de ce MOOC ont participé plusieurs experts invités tels que Fredy Bautista, Liliana Gutierrez, Lina Maria Chacon et Ana Solano.

Juan Manuel Guerrero, doyen de la Faculté de Comptabilité Publique de l’Externado, spécialiste en enseignement universitaire, professeur des formations postgrade et créateur de cette formation souligne que : « ce MOOC a pour objectif de motiver les personnes à étudier les crimes économiques, non seulement en Colombie mais aussi à l’étranger ».

Les personnes intéressées doivent s’inscrire ici. Après avoir rempli le formulaire, un mail de confirmation leur sera envoyé avec le nom d’utilisateur et le mot de passe pour avoir accès à la plateforme. Ce cours se déroulera sur quatre semaines.

Comme il s’agit d’un sujet relativement nouveau, il faut comprendre que l’étudier de manière approfondie exige une formation interdisciplinaire qui permettra aux participants d’analyser et proposer des solutions effectives pour les affaires financières délictuelles, la prévention de la fraude et le blanchiment d’argent, au sein des organismes économiques ou de l’administration de la justice colombienne.