Les étudiants qui font avancer la société à partir des affaires

A travers le programme « Innovation et Création d’Entreprise Sociale dans les Economies Emergentes » - EMI, la Faculté d’Administration des Entreprises et des étudiants étrangers aident les entreprises émergentes en matière d’innovation et à résoudre les plus importantes problématiques.

Le 8 mars, débute le programme EMI de la Faculté d’Administration des Entreprises de l’Université Externado de Colombie, avec la participation de 21 étudiants étrangers : 18 d’Inde et 3 de France, et d’autres étudiants de la Faculté, dans le cadre d’une expérience de travail dans diverses PME en Colombie.

Les étudiants participeront à des ateliers d’innovation, pourront découvrir les défis et les problèmes des entreprises de différents secteurs, et joueront un rôle important dans la recherche de solutions pour chaque organisation.

Ce programme a été créé par la Faculté d’Administration des Entreprises en 2012 ; son principal objectif est de travailler avec des étudiants de différents pays du monde et de participer à l’amélioration des PME, avec des modèles d’affaires qui promeuvent la croissance des entreprises et la responsabilité sociale.

« On les appelle économies émergentes et la Colombie en est une, telle que l’Inde, et nous avons déjà commencé à établir des contacts au Brésil. Comme ces pays ont des problèmes similaires, les étudiants doivent suivre une méthodologie et proposer une autre façon de gérer les affaires, sans perdre de l’argent et en améliorant les possibilités, l’impact social et environnemental », explique Jose Alexander Mosquera, coordinateur des programmes Emerging Markets Initiatives.

Les étudiants d’Inde viennent de l’Université SP Jane Institute of Management and Research, qui se situe à Mumbai et qui se trouve parmi les 5 meilleures du pays. En décembre, plusieurs étudiants de la Faculté de l’Externado ont visité les installations de cette institution et ont participé à une formation sur la création d’entreprise sociale et le marché de base. Egalement, le directeur du programme, José Alexander Mosquera, a reçu une distinction pour sa participation à la création de ce programme.

Le programme est divisé en quatre phases : la première se déroule en ligne pendant trois semaines ; les autres trois étapes intègrent divers apprentissages dans les petites entreprises, des ateliers d’innovation avec des professeurs de l’Externado ou des enseignants étrangers, les bases du marché de la pyramide et une formation en responsabilité sociale.

« Avant l’arrivée à l’Externado des étudiants étrangers, ils rentrent en contact par internet avec les professeurs, qui se chargent de leur expliquer divers aspects sur la Colombie, les entreprises et les PME. Egalement, les étudiants de la Faculté visitent au préalable les entreprises et préparent un diagnostic », explique José Alexander Mosquera.

A leur arrivée, les étudiants étrangers sont accompagnés pendant une semaine par un enseignant « consultant senior » et un étudiant en maîtrise « consultant junior », pour les visites aux entreprises et dans la préparation de la proposition d’amélioration des PME.

Le programme d’échange international EMI, permet aussi aux étudiants universitaires de participer aux projets : Plan Padrinos Internacional (PPI) ; Reto Base de la Pirámide (BoP) ; EMI Workshops et Primeros pasos de Responsabilidad Social Empresarial (CSR), qui ont pour objectif d’améliorer les résultats des PME dans les marchés émergents.

Ces programmes s’adressent en général aux communautés vulnérables. Les étudiants de l’Externado sont choisis à travers un appel d’offres et un entretien. Les conditions à remplir sont : être bilingue, avoir de l’expérience en thématiques sociales et avoir du temps pour participer à ces activités.